jeudi 7 mai 2015

Caponata siciliana (Caponata d'aubergines à la sicilienne)




La Caponata est l'un des plats qui m’ont fait aimer les aubergines - que je détestais cordialement tout au long de mon enfance et adolescence … La première fois quand je l’ai goûtée (elle a été préparée par la maman mi-sicilienne d’une jeune collègue, pour être partagée au cours d’un pique-nique sous les pins parasols dans la garrigue…), j’ai été étonnée d’y trouver des ingrédients que je n’aurais jamais penser à marier avec les aubergines.

A cette époque, je ne connaissais pas encore le mélange méridional câpres-olives-raisins secs-fruits à coque (en fait, la caponata siciliana doit comporter des pignons de pin, mais la maman de Céline les avait remplacés par des amandes, et je l’ai toujours imitée). Ce mélange se retrouve assez souvent dans les recettes siciliennes et italiennes - mais aussi issues d’autres régions chaudes, comme l’Espagne et les pays d’Amérique latine. Par ailleurs, il semble que ce plat typiquement sicilien a des origines espagnoles… En tout cas, depuis la découverte de ce mélange en compagnie des aubergines, je suis convaincue qu’il est capable de rendre tout produit méconnaissable, dans le sens le plus positif du terme !

La caponata se déguste essentiellement froide et gagne en saveur quand elle est préparée en avance. On peut également se simplifier la vie en faisant frire les aubergines la veille. Une fois transféré dans un récipient en céramique ou en verre, le plat peut être gardé au frais pendant plusieurs jours sans problème. Il peut être servi en entrée, en accompagnement d’un plat de viande ou de poisson, ou encore comme garniture d’un plat de pâtes.


Caponata siciliana

Ingrédients :

Environ 125 ml d’huile d'olive
1 kg de petites aubergines allongées, coupées en dés, en rondelles ou en demi-rondelles
1 gros oignon, émincé
2 branches de céleri, coupées en croissants
2 gousses d’ail, émincées
400 g de tomates très mûres pelées, épépinées et coupées en dés
100 g d’olives vertes dénoyautées et coupées en deux
2 c. à s. de câpres en saumure
2 c. à s. de pignons de pin (ou d’amandes mondées)
2 c. à s. de raisins secs
2 c. à s. de vinaigre de vin rouge de bonne qualité (ou de vinaigre balsamique)
2 c. à c. de sucre
Quelques feuilles de basilic frais (facultatif)
2 c. à s. d’huile d'olive extra vierge (facultatif)
Sel et poivre

Préparation :

Mettez les morceaux d’aubergines dans une passoire, saupoudrez-les de gros sel et laissez-les dégorger pendant une heure. Rincez-les et essorez-les en pressant bien. Faites-les frire en plusieurs fois dans environ 100 ml d'huile chaude jusqu'à ce qu’ils soient dorés. Sortez-les sur papier absorbant. (Cette étape peut être réalisée la veille.)

Faites tremper les raisins secs dans le vinaigre (pour 15 minutes au moins).

Ajoutez 25 ml d’huile d’olive dans la sauteuse et faites-y revenir l'oignon pendant 5 minutes. Ajouter le céleri et l’ail et laissez mijoter les légumes jusqu’à ce qu’ils soient tendres (environ 5 minutes).

Rajoutez les tomates et le sucre. Laissez cuire pendant dix minutes à feu vif sans couvercle. Assaisonnez avec un peu de sel et de poivre.

Remettez les aubergines dans la sauce et laissez cuire à feu doux pendant dix minutes. Rajoutez les olives, les pignons de pin (ou les amandes), les câpres et les raisins avec le vinaigre et laissez cuire encore une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres et la sauce épaississe.

Ôtez du feu et laissez refroidir. Servez le plat de préférence le lendemain, parsemé de feuilles de basilic frais, et éventuellement arrosé d’un filet d’huile d’olive extra-vierge.

Adaptée de Gourmet Traveller (Mars 2013)


9 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Ce caponata d'aubergines me fait penser au caviar d'aubergines que j'apprécie.
    Cette recette semble savoureuse avec tous ces ingrédients ** Je comprends que tu aimes depuis les aubergines ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant, j'aime le caviar d'aubergines aussi. C'est drôle comment le goût peut évoluer au fil des années...

      Supprimer
  3. j'ai envie d'un bon morceau de pain pour le plonger dans ton plat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec un morceau de pain fraîchement sorti du four, ce sera parfait !

      Supprimer
  4. Si toi, c'est la confiture de banane qui te tente, moi ça fait un bail que c'est la caponata ! La qualité de tes câpres est hallucinante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les beaux jours arrivent, c'est le moment de se lancer !
      J'ai ramené ces câpres spectaculaires de Luxembourg, je n'ai pas pu leur résister ...

      Supprimer
  5. un plat plein de saveurs qui transportent mes papilles... Merci! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil commentaire, angie !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...