mercredi 10 juillet 2013

Focaccia aux tomates fraîches, aux olives, au romarin et à l’ail



Et voici, comme promis, ma deuxième focaccia, avec une garniture finalement très semblable à celle de la première - que j’ai trouvée proche de la perfection. J’ai simplement essayé une variante de pâte avec de la levure fraîche (elle a été un peu plus capricieuse, et a donné une focaccia moins gonflée, mais encore plus croustillante - et selon notre propre échelle de valeurs, c’est une qualité positive). J’ai aussi remplacé les tomates séchées par des tomates fraîches (en laissant ces derniers en surface au lieu de les enfoncer dans la pâte), ajouté de l’ail (qui s’est marié à merveille avec les tomates), et j’ai augmenté la quantité de la farine de quelques cuillères, car la pâte a été beaucoup plus humide et collante que celle faite avec la levure déshydratée.

P.S. En 2016, vous pouvez retrouver cette recette dans le livret "14 recettes avec les Huiles d'Olive du Languedoc-Roussillon". Ce livret serait disponible dans les moulins et domaines oléicoles de la région et serait diffusé sur des salons gastronomiques. Il est également disponible sur le site huiles-et-olives.fr. 

  

Focaccia aux tomates fraîches, aux olives, au romarin et à l’ail

(Adapté de cette recette)

Ingrédients: 
500 g de farine à pain riche en gluten + quelques cuillères supplémentaires
1 c. s. de semoule de blé (ou une cuillère de farine de plus)
30 g de levure fraîche
320 ml d'eau à 35 – 36°C
50 ml d'huile d'olive + un peu
1 gousse d’ail (facultatif)
Les feuilles de 2-3 brins de romarin (frais, de préférence)
75 g d’olives noires, dénoyautées et coupées en morceaux
2 tomates mûres, en morceaux
Gros sel de mer
Poivre fraîchement moulu

Méthode :

Si vous utilisez de la levure sèche, rapportez-vous à la recette publiée ici.

Sinon, mélangez la levure fraîche avec ½ verre d’eau tiède (35-36°C) dans un bol. Laissez fermenter pendant une dizaine de minutes, ou jusqu'à ce que la surface du liquide soit recouverte d’écume. Mélangez le reste de l’eau tiède et l'huile et diluez le mélange précédant. Ajoutez une généreuse pincée de sel, la farine et la semoule. Mélangez d’abord avec une fourchette, puis terminez à la main, en ajoutant quelques cuillères à soupe de farine pour obtenir une pâte douce, mais pas collante. 
Transférez la pâte sur une surface farinée et pétrissez-la pendant une dizaine de minutes. Ensuite, formez-la en boule et mettez-la dans un grand bol huilé.  Couvrez et laisser lever entre 30 et 60 minutes dans un endroit chaud, ou jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Préchauffez le four à 200°C.  
Huilez la plaque de cuisson de votre four, ou tapissez-la de papier cuisson, puis transférez-y la pâte levée. Mélangez l’huile d’olive avec l’ail pilé et badigeonnez-en généreusement la surface. Faites des trous avec les doigts dans la pâte, en l’étalant en même temps sans l’écraser, puis enfoncez les olives dans les trous. Rangez les morceaux de tomates sur le dessus. Terminez en parsemant avec les feuilles de romarin, le sel et le poivre, et repassez un filet d’huile sur le tout.

Faites cuire dans le four préchauffé pendant 25 – 30 minutes.

Servez la focaccia chaude ou tiède.

10 commentaires:

  1. J'adore les focaccias ! Celle-ci donne vraiment envie, au soleil pour l'apéro... :D

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de découvrir ton blog que j'aime beaucoup. Je peux me permettre de t'ajouter à mes favoris? N'hésite pas à venir voir le mien également! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Betty ! Bien évidemment que tu peux, et ce sera un plaisir pour moi !
      Je viendrai tout de suite voir ton blog.

      Supprimer
  3. Vraiment appétissante et parfaite pour l'apéritif au soleil.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Une recette bien parfumée !!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour critou,
      Merci pour ton commentaire, et bonne journée à toi aussi !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...