lundi 8 juillet 2013

Focaccia express aux tomates, olives et romarin



« Avant la fin de cette semaine, nous parlerons tous italien à la maison », a remarqué Monsieur D., et il n’avait pas tout à fait tort. Après une pizza confectionnée par mes soins et deux plats de pasta (rien d’exceptionnel pour nous), voici que j’ai fait ma première, et puis, enthousiasmée par l’accueil qu’elle a reçu, ma deuxième focaccia. (Ce n’est pas très mal pour un début d’apprentissage de l’italien, car il est toujours très rassurant de savoir qu’on ne risque pas de mourir tout bêtement de faim dans un pays étranger, parce qu’on n'a pas su demander quelque chose à manger.)

La focaccia numéro 1 a été si agréablement parfumée et croustillante qu’elle a dépassé mes attentes. Mais ce qui m’a aussi motivé, c’est le fait que sa préparation était très facile, voire amusante. Peu après sa sortie du four et pendant que nous achevions les dernières miettes, j’étais déjà en train d’imaginer plein de variantes (bien que je trouve l’association tomate - huile d’olive - olives noires - romarin absolument géniale). Pour la recette, j’ai suivi assez fidèlement celle de Gordon Ramsay (je suis toujours sous son emprise, comme vous le voyez) et puis, j’ai essayé une version très proche, avec de la levure et des tomates fraîches au lieu de leurs cousines sèches, et à laquelle j’ai ajouté de l’ail (qu’est-ce qu’elle était bonne, celle-là ! j’ai déjà commencé à taper la recette et elle suivra très bientôt).


 

Focaccia express aux tomates séchées, olives et romarin

 









Ingrédients: 
500 g de farine à pain riche en gluten + un peu
1 c. s. de semoule (facultatif)
2 sachets de levure du boulanger déshydratée (14 g, pour moi)
320 ml d'eau chaude
50 ml d'huile d'olive + un peu
2-3 brins de romarin frais, de préférence (uniquement les feuilles)
75 g d’olives noires, dénoyautées et en morceaux
150 g de tomates séchées confites à l'huile d'olive
Gros sel de mer
Poivre fraîchement moulu

Mélangez la farine, la semoule, la levure et une généreuse pincée de sel. Versez petit à petit l'huile et l’eau que vous avez combinées (la température du liquide devra avoisiner 35-36°C), puis mélangez d’abord avec une fourchette, puis à la main afin d’obtenir une pâte.
Pétrissez la pâte sur une surface farinée pendant une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce qu’elle devienne homogène, souple et élastique. Ajoutez un peu de farine, si nécessaire, mais très peu : la pâte est assez douce et malléable, mais pas collante.

Mettez la pâte dans un grand bol fariné (huilé pour moi), couvrez et laisser lever entre 30 et 60 minutes dans un endroit chaud, ou jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Préchauffez le four à 200°C.
Transférez doucement la pâte levée dans un plat allant au four préalablement huilé. Avec les doigts huilées, faites des trous dans la pâte, en l’étalant doucement sans l’écraser. Enfoncez entièrement les tomates dans les trous, ainsi que les olives. Badigeonnez la surface avec de l’huile d’olive, saupoudrez avec les feuilles de romarin, de flocons de sel et du poivre fraichement moulu.
Faites cuire dans le four préchauffé pendant 25 – 30 minutes.
Servez chaude ou tiède.

D’après « Olive, tomato and rosemary focaccia » de Gordon Ramsay

4 commentaires:

  1. Cette focaccia a selon moi un gros défaut : elle est beaucoup trop bonne ! J'en ai déjà mangé plein ce soir alors qu'elle est pour le pique nique de demain ! Merci pour cette super recette ! J'ai fait un mix entre les deux recettes en mettant dans celle ci une grosse tomate fraîche (j'ai fait 1/2 proportion)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je connais bien ce défaut ...
      Merci pour le commentaire, ça fait plaisir !

      Supprimer
  2. Bonjour, quelle épaisseur doit avoir la pâte quand elle est prête à aller au four ? Quelles proportions si je dois en faire pour 12 personnes ?
    Merci pour votre réponse,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Oliver,

      La focaccia ressemble à une pizza épaisse, donc la pâte doit avoir une épaisseur entre 1,2 et 2 centimètres, à peu près. Pour 12 personnes, vous devez multiplier la quantité des ingrédients par deux, voire par trois - tout dépend de leur appétit et de ce que vous allez manger avec :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...