lundi 24 octobre 2016

Mini-focaccia express à la sauge


Avec la baisse des températures, j’ai eu une soudaine envie de préparer un pain gourmand pour le déjeuner, mais il était déjà un peu tard pour en réussir un qui nécessite une longue levée. Cela faisait longtemps que je voulais tester la recette (très classique) de la focaccia à la sauge, étant donné que j’aime beaucoup cette plante aromatique. Je suis heureuse de posséder une mini-plantation de sauge qui prolifère dans un pot de mon « jardin urbain», ainsi, le seul effort que j’ai à faire, c’est de choisir les plus belles feuilles. Par ailleurs, la prochaine fois j’en mettrai encore plus : ces « chips » de sauge sont formidables !



Pour rajouter une petite touche de couleur (et une touche personnelle), j’ai cueilli aussi les dernières tomates-cerises du seul plant de tomates que les escargots du jardin avaient laissé à ma disposition (j’avais semé suffisamment de graines pour approvisionner un petit potager, en espérant qu’on partagerait les plants équitablement, en vain …).


Pour gagner du temps, j’ai utilisé ma recette de focaccia express, en divisant la pâte en quatre afin que les pains cuisent plus vite. Ils ont ainsi été prêts en deux heures top chrono, ce qui est plutôt un exploit pour un pain digne de ce nom. Nous n’avons pas eu besoin de plus de quelques minutes pour finir la moitié des pains, fendus en deux et remplis de fromage qui a fondu à l’intérieur. Le lendemain, j’ai réchauffé au four les deux autres, et ils étaient toujours très bons.


Mini-focaccia express à la sauge

Ingrédients :

500 g de farine de froment T65 (ou autre farine à pain) + un peu pour le pétrissage
1 sachet de levure du boulanger déshydratée (7 g)
250 ml d'eau chaude (mais supportable au doigt)
50 ml d'huile d'olive + 2 c. s. pour la finition
½ c. c. de sel de mer
12 grandes (ou 20 petites) (ou plus) feuilles de sauge fraîches, lavées
Sel de mer en flocons
Poivre noir du moulin
Facultatif : quelques tomates cerises, divisées en deux

Préparation :

Mélangez la farine, la levure et le sel fin dans un grand bol. Combinez l’eau chaude et l’huile et vérifiez la température du liquide : elle doit avoisiner les 35-36°C. Versez petit à petit le liquide dans le mélange farine-levure-sel, puis mélangez d’abord avec une fourchette, puis à la main afin d’obtenir une pâte, en rajoutant un peu de farine ou d’eau, si nécessaire. Pétrissez cette pâte sur une surface farinée pendant une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce qu’elle devienne homogène, souple et élastique.

Mettez la pâte dans un grand bol huilé, couvrez d’un film étirable et laissez lever à l’abri des courants d’air entre 30 et 60 minutes, ou jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Tapissez deux plaques allant au four de papier cuisson (ou huilez-les). Préchauffez le four à 200°C.

Divisez la pâte en quatre parties égales, puis formez chaque partie en boule. Disposez deux boules par plaque, puis étalez chaque boule avec les doigts huilés, en faisant des trous dans la pâte.

Mélangez les deux cuillères d’huile d’olive restantes avec 1 cuillère d’eau. Badigeonnez la surface avec cette émulsion, en remplissant les trous. Disposez dessus les feuilles de sauge (et les moitiés de tomates-cerise) et badigeonnez ces dernières avec un peu d’huile d’olive. Parsemez les flocons de sel et le poivre du moulin.

Faites cuire dans le four préchauffé (environ 12 - 15 minutes) jusqu’à ce que la surface soit dorée et un pic en bois enfoncé au milieu en ressorte sec.

Servez chaude ou tiède.
Cette focaccia se garde bien jusqu’à lendemain.



8 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...