samedi 23 avril 2011

Œufs de Pâques à décor végétal


Quand j’étais encore enfant et que nous habitions au Maroc à cause du travail de mon père, je voyais le samedi de Pâques ma maman réaliser ces fascinants œufs aux motifs végétaux qu’elle colorait avec des pelures d’oignon parce qu’on ne trouvait pas de teinture pour œufs dans le commerce. Sa maman à elle utilisait la racine d’une plante sauvage qui donnait une profonde couleur cramoisie aux œufs et je regrette beaucoup de n’avoir pas pu apprendre comment elle faisait. Quant aux pelures d’oignon, elles permettent d’obtenir une couleur qui varie du cuivré au brique, en fonction de la quantité que l’on utilise. 

Pour commencer, il faut choisir des œufs aux coquilles les plus claires possibles (c’est étonnant, mais je n’ai pas trouvé des œufs aux coquilles blanches !). Sortez-les au moins une heure à l’avance du réfrigérateur.

Prélevez les pelures d’environ 1 kg d’oignons et en tapisser d’une couche épaisse le fond du récipient où les œufs vont cuire. Le mieux, c’est de prendre des oignons issus de l’agriculture biologique, parce que les coquilles des œufs sont poreuses et les produits chimiques que l’on utilise avant, pendant et après la récolte les pénètrent facilement.

Idem pour les plantes que vous choisissez pour effectuer les motifs ; si vous n’êtes pas expert en botanique, mieux vaut se contenter des herbes aromatiques avec lesquelles vous ne risquez pas un empoisonnement alimentaire. Moi, je pioche dans les herbes que j’ai semées au printemps. En général, le persil et la menthe donnent de très jolis effets.

Mettez une à deux feuilles sur chaque œuf, puis retenez sur la coquille à l’aide d’un voile très fin. On obtient le meilleur résultat avec les morceaux élastiques découpés dans des collants.

Rangez les œufs sur les pelures d’oignon. Couvrez d’eau froide et faites cuire 15 minutes après l’ébullition : ces œufs sont censés rester pendant quelques jours à température ambiante.


Laissez les œufs tiédir dans l’eau de cuisson. Libérez-les du tissu et imbibez-les d’huile à l’aide du coton pour les faire briller.


Joyeuses Pâques !




4 commentaires:

  1. Ils sont magnifiques ! Sophistiqués mais sobre ... Ma mère adorerait ! Elle a toujours tenu à ce que nous fassions des oeufs de Pâques chaque année, puisqu'elle avait grandi en le faisant (sa grand-mère étant Russe)... Ca me rend nostalgique d'en voir de si beaux, comme nous n'avons pas pu en faire ces vacances ... Enfin, on essayera l'année prochaine ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Je te remercie, Sabina, mais ne sois pas triste ! Ce sont des belles traditions qui laissent des merveilleux souvenirs. Tu en fera de nouveaux avec ta mère, et plus tard, avec tes enfants, j'en suis certaine. C'est ceci qui est le plus beau !

    RépondreSupprimer
  3. Sublimes. Ces oeufs sont raffinés et les couleurs comme je les aimes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce beau compliment, Aureliie !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...