jeudi 1 octobre 2015

Sweet potato pie (Tarte à la patate douce)



On quitte la région des Balkans et, après un petit saut de quelques milliers de kilomètres, on se retrouve dans le sud-est des États-Unis grâce à un représentant typique de la soul food : le Sweet potato pie. Parce que l’automne est arrivé et il est temps d’allumer le four, de glisser dedans un de ces pies, et de les laisser remplir la maison des arômes doux de la cannelle et du sucre qui caramélise lentement.


C’est mon frère qui m’a parlé avec enthousiasme de ces pies pendant notre séjour chez sa famille dans l’est du Texas, où les influences culinaires des États du sud du Mississippi sont assez présentes. J’aime bien cuisiner les patates douces comme des légumes, en frites épicées, mijotées au lait de coco ou en poêlée, et j’ai été un peu surprise d’apprendre que dans cette partie des États-Unis les patates douces sont surtout utilisées dans les desserts, comme les pies, les cakes et les tamales sucrés. 

Mon frère (qui cuisine aussi) les avait apprivoisés après avoir entendu à la radio l’histoire des célèbres pies de Nana, une mamie de Géorgie alors âgée de 94 ans. Bien sûr, cela a piqué ma curiosité et je lui ai demandé la recette, mais il m’a répondu qu’il doit d’abord me les faire goûter … Cependant, nous avons passé la plus grande partie de notre séjour à courir les routes du sud au nord et de l’est en ouest, et puis en sens inverse, et il ne nous a pas resté énormément de temps pour cuisiner … Récemment, je lui ai redemandé la recette (des sweet potato pies, ça se trouve sur internet (et j’ai aussi quelques versions dans les livres de cuisine du sud des États-Unis que j’ai ramenés …), mais je tenais à celle-ci), et je l’ai enfin testée, en faisant seulement quelques adaptations minimes (qui sont notées dans la recette en bas).



Parmi les secrets de la recette, il y a le fait de cuire les patates douces avec leur peau, le choix et la proportion des épices qui sont ressenties à chaque bouchée, ainsi que la croute dorée, caramélisée et épicée de la garniture. Ce pie serait encore meilleur quand il est cuit dans des petits moules individuels (mais cela reste une idée à essayer).

En dehors du cercle familial - prodigieusement tolérant ces derniers temps – j’ai fait goûter le pie à deux amies qui l’ont également aimé. Nous avons trouvé que sa saveur rappelle le pumpkin pie (la tarte au potiron des États-Unis) qu’on sert pour la fête de Thanksgiving : si vous l’aimez, je vous promets que vous aimerez ce pie aussi.








Nana's Sweet Potato Pie

Ingrédients :

2 patates douces à chair orange (1,5 pounds, soit un peu moins de 700 g)
2 gros œufs
1 ½ tasse de sucre blanc (remplacé par ½ tasse de sucre blanc et ½ tasse de sucre roux)
113 g de beurre non-salé à 80% de matière grasse, à température ambiante (j’ai mis 100 g de beurre doux ordinaire, donc à 82% de m. g.)
150 ml de evaporated milk (du lait concentré non sucré, remplacé par de la crème liquide à 30% de m. g.)
1 ½ cuillère à café de cannelle en poudre
Une pincée de noix de muscade fraichement moulu
1 pâte à pie (j’ai utilisé de la pâte brisée)

Note : D’autres recettes contiennent de la vanille, du gingembre, du poivre de Jamaïque ou du bourbon.

Préparation :

Faites bouillir les patates douces avec la peau pendant 40 à 60 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient tendres (vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau : elle doit les transpercer facilement).

Garnissez un moule avec la pâte. Laissez au réfrigérateur.

Laissez légèrement tiédir les patates douces. Pelez-les et mettez-les dans le bol d’un mixeur. Mixez-les avec le beurre, puis ajoutez les œufs, 1 cuillère à café de cannelle, la noix de muscade et le sucre, laissant ¼ tasse de sucre blanc pour la finition. Fouettez jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporez environ ¾ du lait concentré (ou de la crème liquide), en ajoutant une petite quantité à la fois en veillant que le mélange ne devient liquide.
Versez sur la pâte et égalisez la surface.

Chauffez le reste du lait avec ½ cuillère à café de cannelle et ¼  tasse de sucre en remuant jusqu'à ce que le sucre soit dissous, puis badigeonnez la garniture du pie de ce mélange.

Mettez le pie dans le four préchauffé à 180°C et faites cuire pendant 50 à 60 minutes, ou jusqu'à ce que la garniture soit ferme au toucher.

Retirez le pie du four et laissez-le refroidir avant de le démouler.

Ce pie devient encore meilleur le lendemain et gagne à être préparé à l’avance. Enveloppé de film plastique ou transféré dans une boîte hermétique, il se conserve bien pendant 5 jours au réfrigérateur.


4 commentaires:

  1. Merci pour cette belle recette, parfaite pour la saison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le commentaire, Clotilde !

      Supprimer
  2. Bravo pour cette tarte qui change de la pumpkin pie et qui me plairait énormément!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie, Perrine ! Je l'espère bien !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...