jeudi 23 mars 2017

La recette des Joues de porc braisées à la bière brune & Purée de pommes de terre et céleri rave du Livre du Hygge










Derrière ce titre à rallonge se cache une très bonne recette, issue du Livre de Hygge (Mieux vivre : La méthode danoise) de Meik Wiking. J’ai bien aimé ce livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire au cours de cet hiver. Je vous le conseille vivement car il est très positif, intelligemment écrit et parfois très drôle.


On a entendu beaucoup de choses sur le hygge ces derniers temps, et vous avez surement entendu parler aussi de ce livre (mais je sais que vous ne l’avez pas encore, sinon vous ne serez pas venus ici). Vous savez peut-être (ou peut-être pas) que « hygge » est un mot qu’on ne peut pas traduire, mais seulement expliquer par un ensemble de mots et d’expressions comme « bien-être », « bonheur quotidien », « douceur de vivre » et « vivre pleinement l’instant présent » (je m’arrête là, j’en ai noté plus d’une quinzaine …). Appliqué à la cuisine, le hygge s’exprime dans la simplicité, la lenteur (plus un plat est longuement préparé, plus il est hyggelig …), l’authenticité, la convivialité, le fait maison, … quelque chose comme la slow food, en quelque sorte.


Ce livre contient même quelques recettes de plats pas vraiment instagrammables, mais réconfortants, voire régressifs (comme celui-ci) qui permettent de se sentir bien en les préparant et en les mangeant - ou au moins, de comprendre un peu mieux le mode de vie des habitant du Danemark, et pourquoi se considèrent-ils comme les gens les plus heureux du monde. C’est aussi une mine d’informations sur les habitudes alimentaires des Danois, décrites avec humour : l’auteur qualifie par exemple le diner typique de ses compatriotes de « Cinquante nuances de viande et de patates ». Les deux recettes danoises que je vous ai déjà présenté au mois de décembre dernier (dois-je préciser que je m’intéresse beaucoup à la cuisine scandinave, ou cela se voit déjà assez ?!), le Rôti de porc lentement cuit et les Pommes de terre caramélisées s’inscrivent plutôt bien dans ces propos. Autre spécificité danoise (mais aussi scandinave), c’est la consommation élevée de bonbons et de gâteaux. L’auteur parle avec une telle douceur de ces petits plaisirs de la vie quotidienne que j’ai décidé de culpabiliser moins chaque fois que je prépare, mange ou publie la recette d’un gâteau (et là, si vous voulez, vous pouvez aller jeter un coup d’œil à ma recette des Sablés danois aux beurre).

Mais assez bavarder, car il faut que je me dépêche de vous donner la recette **, parce que le printemps est déjà là, et on aura beaucoup moins envie de passer du temps à la maison pour préparer ce savoureux plat mijoté.
____________________________________________________________
**L’essentiel des changements que j’ai effectué dans la recette, ainsi que mes précisions, sont donnés en italique.






Joues de porc braisées à la bière brune & Purée de pommes de terre et céleri rave

(Adapté du Livre du Hygge)

Pour 4 personnes

Pour la viande :
1,6 kg de joues de porc (coupés en morceaux)
0,5 l de bière brune (j’ai utilisé de la Guinness)
1/8 de céleri-rave, émincé grossièrement
1 tomate, en quartiers
1 à 2 oignons, émincés grossièrement
1 carotte, en rondelles
30 g de beurre
Sel, poivre

Pour la purée :
750 g de pommes de terre
1/4 de céleri-rave (je n’ai mis que 1/8)
20 cl de lait (demi-écrémé, pour moi)
25 g de beurre
Sel, poivre

Préparation :

Joues de porc braisées :

Essuyez les joues de porc avec du papier essuie-tout et assaisonnez-les.
Faites fondre le beurre dans une cocotte à feu moyen-vif. Faites-y revenir les joues de porc jusqu'à obtenir une coloration dorée (3-4 minutes, selon le livre, mais j’ai mis beaucoup plus de temps).
Ajoutez l’oignon, la carotte et le céleri, et faites colorer avant d’ajouter la tomate.
Versez la bière, ainsi qu’un peu d’eau, si nécessaire (la viande et les légumes doivent être entièrement recouverts).
Couvrez, baissez le feu et laissez mijoter environ 1 heure 30 (en rajoutant de l’eau bouillante, si nécessaire), jusqu’à ce que la viande soit tendre.
Réservez la viande et laissez mijoter la sauce à découvert afin de la réduire, puis passez-la au chinois et rectifiez l’assaisonnement.

Purée de pomme de terre - céleri-rave :

Epluchez les pommes de terre et le céleri-rave, coupez-les en dés. Faites-les cuire (à la vapeur) jusqu’à tendreté, puis rincez-les (je ne l’ai pas fait car je ne vois pas la nécessité) et écrasez-les en purée. Incorporez le lait chauffé et le beurre. Assaisonnez.

Servez les joues de porc braisées sur un lit de purée (et la sauce à part). Ajoutez quelques brins de persil et du pain pour saucer.




6 commentaires:

  1. Je n'ai jamais goûté de joues de porc... une lacune à n'en pas douter! Je file directement voir tes recettes citées plus haut... bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une viande qui nécessite une assez longue cuisson, mais qui devient très tendre et savoureuse.
      Bonne soirée à vous aussi,

      Supprimer
  2. Ohhh, j'adore la joue de porc ! Qu'est-ce que tu me fais envie, avec cette sauce, et cet accompagnement au céléri-rave =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie, Perrine ! L'accompagnement est délicieux aussi, c'est vrai !

      Supprimer
  3. Tu prêches une convertie : tout ce qui est longuement mijoté me convient !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...