samedi 17 janvier 2015

Rouleau Stéphanie (Pain de viande garni aux œufs durs)


Le rouleau Stéphanie est une sorte de pain de viande enroulé autour d’une farce composée d’œufs durs, de cornichons et de carottes. Une fois cuit et coupé en tranches, il laisse apparaitre une sorte de mosaïque de couleurs vives. 

Ce plat d’origine probablement hongrois (ou peut-être austro-hongrois) est très populaire dans les pays des Balkans. En Bulgarie, il était considéré comme l’un des sommets de l’art culinaire local et était souvent préparé pour des occasions festives. Sans tomber dans l’exagération, il faut avouer que son aspect fait toujours bon effet. Pourtant, ce mets qui n’est pas dénué d’un certain esthétisme, doit certainement son incroyable popularité dans le fait qu’il peut être préparé assez rapidement, puis laissé cuire tout seul au four pendant qu’on s’occupe de ses invités.

Le pain de viande est préparé selon une recette qui subit très peu de changements. Souvent, sa surface est badigeonnée de blanc d’œuf battu avant la cuisson afin de l’empêcher de se fissurer. Il peut être cuit dans un plat allant au four ou dans un moule à cake rectangulaire tapissé de papier cuisson. On peut rajouter d’autres légumes dans la farce (par exemple, des champignons cuits), ou d’autres épices dans la viande (paprika, sarriette, …). Le poivre de Jamaïque est ma propre contribution à la recette. A ma connaissance, personne d’autre n’en ajoute, mais je trouve qu’il lui va très bien.    


Pain de viande garni aux œufs durs (Rouleau Stéphanie)

Ingrédients :

600g de viande hachée (de porc ou de bœuf, ou un mélange des deux)
3 carottes de taille moyenne
60 g de cornichons au vinaigre
4 œufs
1 oignon, très finement haché
1 tranche de pain de campagne sans la croute
¼ verre de lait
1 c. à café de cumin moulu
1 pincée de poivre de Jamaïque en poudre 
½ bouquet de persil, haché
1 c. à café de sel
Poivre noir du moulin
Un peu d’huile pour le plat
Pour la finition :
3 c. à soupe de chapelure
3 c. à soupe de fromage de type Comté, râpé (facultatif)

Préparation :

Faites tremper le pain dans le lait, puis émiettez-le.
Dans un saladier, mélangez la viande hachée avec l'oignon haché, le pain trempé, les épices et un œuf cru. Laissez reposer 30 min.
Pendant ce temps, épluchez les carottes, coupez-les en 4 sur la longueur et faites-les cuire dans de l'eau bouillante légèrement salée ou à la vapeur pendant une dizaine de minutes. 
Faites cuire les 3 œufs restants pendant 12 minutes, puis écaillez-les.
Coupez les cornichons en 4 sur la longueur.

Étalez la viande hachée sur une feuille de film alimentaire en formant un rectangle d’environ 30 x 40 cm. Disposez dessus les carottes et les cornichons, en les alternant. Rangez les œufs au milieu sur la longueur, puis roulez la viande sur elle-même afin d'emprisonner la garniture à l'aide de la feuille de film alimentaire.
Déposez ce pain de viande avec la partie de la fermeture en dessous dans un plat allant au four préalablement graissé et retirer le film. Ajoutez un verre d’eau et enfournez 40 min à 200°C. Mélangez la chapelure et le fromage, parsemez sur la viande et glissez au four pour encore 10 min.

Servez le rouleau coupé en tranches, accompagné de ketchup maison, de pommes de terre en purée ou rôties, ou bien d’une salade verte.


11 commentaires:

  1. Woooow quelle superbe découverte !! Vite vite en favoris, je ne connaissais pas mais c'est tout ce que j'aime, alors je m'empresse de programmer... Merci !
    Bon dimanche ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mely, cela me fait plaisir ! Donne-moi des nouvelles. Bon dimanche,

      Supprimer
  2. Alors là, tu me prends par les sentiments : j'aime énormément les pains de viande et en plus s'il est hongrois (je n'ai qu'une envie, retourner à Budapest), alors ... Bravo, je vais tester !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, Budapest est une très belle ville !
      Sinon, les origines de ce pain de viande se perdent dans le temps et dans l'espace. On le retrouve dans toute Europe orientale et centrale, de la Grèce à Allemagne, et il a migré même jusqu'au Brésil où il a été importé par la communauté allemande ...

      Supprimer
  3. Ooooow génial dis donc, je note ta recette précieusement :)

    RépondreSupprimer
  4. La plat n'est pas si veux que cela et a été inventé à Burgas par l'oncle d'un de mes amis bulgare, chef cuisinier qui s'appelle Stefan comme son grand oncle. Allez à l'Hôtel Burgas de Stassfurt en Saxe-Anhalt et commandez-le à l'avance! Attention ne pas prendre des petits cornichons francais mais des gros cornichons slaves!L'assaisonnemnt de laviande est fait avec de la chubritsa, un mélange de sel et d'herbes utilisé aussi dans la Mussaka bulgare.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cette mine d'informations ! Je me suis toujours posé la question de l'origine de ce mets populaire bulgare, et je n'ai jamais trouvé de réponse !

      Sinon, la chubritsa, c'est tout simplement de la sarriette. Dans la cuisine bulgare, on utilise souvent un mélange de sel, de paprika et d'herbes comme la sarriette (les autres sont un secret pour moi ...), on l'appelle quelque chose comme "sel coloré" et il se trouve sur toutes les tables ...

      Supprimer
  5. Bonjour Diana, est ce que je dois mettre le verre d'eau si je dépose le pain de viande dans un moule à cake ? Magnifique recette qui porte le nom de ma belle mère polonaise d'origine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Irisa,

      Non, le verre d'eau n'est pas nécessaire quand on dépose le pain de viande dans un moule à cake.
      Merci beaucoup pour le gentil commentaire !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...